☰ LEquilibreEnergetique
 

L'équilibre énergétique

Calories absorbées et calories brûlées

Lorsque nous nous alimentons, le niveau de notre réserve énergétique augmente pour ensuite diminuer au fur et à mesure des dépenses énergétiques de notre corps, jusqu'au prochain repas.

Lorsqu'il y a équilibre entre les calories absorbées et les calories brûlées, notre masse graisseuse reste constante.

Mais si nous absorbons plus de calories que nous n'en brûlons, l'excédent d'énergie va se transformer en graisse.

À l'inverse, si nous absorbons moins de calories que nous n'en brûlons, notre corps va puiser dans nos graisses l'énergie nécessaire pour conserver l'équilibre énergétique.

Perdre du poids

Si nous souhaitons perdre du poids, il suffit d'absorber moins de calories que nous n'en brûlons.

C'est le but de tous les régimes, ils sont tous efficace pour perdre du poids et tout le monde maigrit en suivant assidûment un régime. Mais les kilos perdus reviennent vite après l'arrêt du régime et presque tout le monde reprend rapidement tout le poids perdu, et même souvent d'avantage. Les régimes se basent soit sur l'interdiction quasi totale de manger certains aliments tout en en autorisant d'autres, soit sur de savants calculs qui nous amènent à éliminer presque complètement certains aliments au profit d'autres. Il y aurait donc de "bons" et de "mauvais" aliments. Les aliments éliminés de notre alimentation sont, bien logiquement, les plus riches en calories. Ces aliments sont aussi ceux qui nous donnent le plus de plaisir gustatif. Les bons aliments pour notre palais sont donc souvent de "mauvais" aliments pour le régime. Une frustration entre vite en jeu, provoquant ce que l'on appelle une "restriction cognitive". Une fois le régime terminé, l'envie est grande de consommer, souvent avec excès, tout ce qui a manqué pendant longtemps et le régime "à l'envers" s'installe.

De plus, les personnes qui suivent un régime amaigrissant perdent tous leurs repères lors de repas à l'extérieur, au restaurant ou avec des amis, ce qui les amène à culpabiliser, à éviter ces repas ou encore à imposer certaines règles aux autres convives. La convivialité y est largement perdante. Quand on fait régime, c'est surtout le sourire que l'on perd, son propre sourire, mais aussi souvent celui des personnes qui doivent subir des inconvénients liés à votre régime.

Pour maigrir et ne pas regrossir ensuite, il est bien plus efficace de se fier aux messages que notre corps nous envoie: _ne s'alimenter que quand on a faim, arrêter dès que l'on est rassasié. La difficulté est parfois de reconnaître la faim de l'envie de manger, il faut pour cela être entièrement honnête envers soi-même. Manger sans faim, ne fut-ce qu'un yogourt, fait grossir. A l'inverse, manger même du chocolat ou des frites quand on a faim, ne fait pas grossir si l'on arrête quand la satiété est atteinte.

Soyez épicurien: modérez vos plaisirs, ils gagneront en intensité. En usant des bonnes choses avec modération, elles nous donnent le maximum de plaisir et aucun déplaisir. Les aliments et boissons que nous aimons sont de ces bonnes choses: consommons-les modérément, c'est ainsi qu'ils nous donnent le plus de satisfaction sans inconvénient.

Si vous allez au restaurant, ne vous sentez pas obligé de commander l"un ou l'autre menu comportant au minimum 3 services. Vous vous sentirez bien mieux après avoir choisi un plat parmi ceux que vous préférez. Votre plaisir sera plus grand, vous vous sentirez bien après le repas et votre portefeuille ne s'en plaindra pas.

Si vous menez une vie sédentaire et que vous perdez rapidement du poids, vous perdrez de la graisse, mais aussi du muscle, ce qui n'est pas le but recherché. Etant moins musclé, votre métabolisme de base diminuera. Cela signifie que lorsque vous ne voudrez plus perdre de poids, vous devrez vous contenter d'une ration alimentaire moindre que si vous aviez perdu votre graisse tout en conservant votre masse musculaire. Il est donc préférable soit de maigrir lentement, soit de faire des activités physiques régulières pour entretenir votre musculature.

Pratiquer une activité physique régulière vous aidera aussi à perdre du poids. La pratique d'un sport augmentant votre masse musculaire, elle fera augmenter votre métabolisme basal. De plus, vous resterez en meilleure santé, votre coeur et vos artères s'en porteront bien mieux. Vous serez aussi plus dynamique, le temps passé au sport étant au moins en partie regagné par la vitesse plus grande à laquelle vous ferez d'autres activités.